Communiqué de presse - OSIMIS lève 2,3 EUR 2.3 millions pour accélérer son développement

02/04/2019 | Frédéric Lambrechts | Commentaires

A LA SUITE D’ORTHANC, LIFY RÉVOLUTIONNE L’IMAGERIE MÉDICALE

Liège, le 2 avril 2019. Osimis S.A. annonce avoir bouclé son 3ème tour de financement à hauteur de EUR 2.3 millions afin de poursuivre son développement.

Basée sur la technologie libre et open-source Orthanc, la solution Lify® d’Osimis simplifie l’échange et la consultation des examens d’imagerie médicale. Cette plateforme est très ergonomique et appréciée par de plus en plus d’experts.

Patrice Sapey, Directeur de l’Institut de cancérologie Sainte-Catherine à Avignon : «Nous avons trouvé en Lify ® une flexibilité, une réactivité et une personnalisation de l'outil au-delà de la robustesse du système qu'avaient déjà validé nos équipes informatiques.»

Experte dans un marché de niche mondial, Osimis ambitionne de renforcer sa présence en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. L’équipe d’Osimis est la principale contributrice au projet libre Orthanc pour l’imagerie médicale. Ce code, libre et gratuit à l’usage, a déjà été téléchargé plus de 230.000 fois dans plus de 190 pays. Lify ® est la plateforme propriétaire d’Osimis qui permet une prise en main et un déploiement rapide et ergonomique d’Orthanc pour le secteur de la santé : échanges inter-hospitaliers, diffusion auprès des patients, intégration avec des partenaires en intelligence artificielle.

Pour sa 3ème année, Osimis a doublé ses ventes à EUR 0.5 millions et est actuellement déjà actif dans 14 pays. Parmi ses 60 clients et partenaires, 22 sont des hôpitaux.

Titulaire d’un doctorat en sciences informatiques de l’ULiège et spécialisé en traitement d’images numériques, Sébastien Jodogne, Chief Scientific Officer (CSO), a initié le projet Orthanc dès 2011 au sein du département de physique médicale du CHU de Liège. Il déclare : «En tant qu’initiateur du projet dans un cadre académique grâce au soutien du CHU de Liège, je me réjouis que nous ouvrions ainsi une nouvelle page dans la déjà longue histoire de l'écosystème libre et open-source Orthanc. L’impact scientifique et sociétal d’Orthanc a été salué à l'échelle internationale, et s’inscrit dans une philosophie d’ouverture et de diffusion des connaissances.»

Frédéric Lambrechts, CEO, dit : «Cette levée de fonds va permettre d’accélérer le développement et l’expansion internationale de la plateforme Lify®. Notre objectif est d’améliorer le trajet de soin et la vie du patient, à travers toutes les dimensions de l’imagerie médicale. La technologie et l’innovation sont avant tout un outil qu’il faut mettre au service du patient. Notre approche à cet effet consiste à rapprocher l’innovation algorithmique de la pratique clinique dans le contexte de l’imagerie médicale. Maintenant, nous recherchons activement des informaticiens et commerciaux en technologies médicales pour suivre la demande.»

La société vient de lever EUR 2.3 millions auprès d’experts en technologies médicales et forme un Conseil d’Administration de 6 membres expérimentés (*) : Marc Nolet (fondateur de Physiol, lentilles intraoculaires), Trasis* (leader en radiopharmacie), Dr. PhD Erik Ranschaert (radiologue et expert en intelligence artificielle), Jacques Galloy* (Gaudeto, digital imaging, président du CA), Frédéric Lambrechts* (CEO) ainsi qu’auprès de fonds spécialisés: W.IN.G* / SRIW, Noshaq / Spinventure* (groupe Meusinvest) et BeAngels. S’ajoutent encore principalement les co-fondateurs Alain Mazy, Yves Warnant*, Valérie Michel, Vincent Keunen et le CHU de Liège.

Dr. PhD Erik Ranschaert explique sa motivation à rejoindre l’aventure : «Avec Lify, Osimis apporte une solution élégante pour réunir les pièces du puzzle des données médicales distribuées partout dans l'hôpital, dans un tout parfaitement ajusté, ce qui permet également de passer à l'étape suivante en matière de soins personnalisés.»

Au nom de W.IN.G, Damien Lourtie, General Manager, dit : «Nous sommes heureux de confirmer à nouveau notre confiance dans Osimis car cet investissement s'inscrit pleinement dans la nouvelle stratégie du fonds W.IN.G qui est d'accompagner la croissance de sociétés wallonnes actives dans la transition numérique.»

Noshaq/Meusinvest a marqué un grand intérêt pour OSIMIS, première spin-off issue du CHU de Liège, et pour son équipe. « Nous estimons que ce projet a un réel potentiel de développement et contribue à améliorer le parcours de soins du patient. Il renforce un cluster Medtech en émergence en région Liégeoise. » explique Marc Foidart, Directeur Général Adjoint de Noshaq/Meusinvest.

Contacts :

Frédéric Lambrechts, CEO : fl@osimis.io
Jacques Galloy, Président du CA

À propos d’Osimis :

Osimis est pionnier dans le domaine des solutions logicielles d’imagerie médicale, de solutions associées et de services liés visant à permettre l’interopérabilité des acteurs dans le domaine clinique et de la recherche médicale. Incubée par WSL et localisée à Liège (Belgique), la société occupe 15 personnes pour des ventes d’environ EUR 0.5m. Basée sur le succès mondial d’Orthanc, Lify® offre une solution ergonomique et efficace aux professionnels de l’imagerie médicale. https://osimis.io/ - https://www.lify.io

À propos d’Orthanc :

Téléchargé plus de 230.000 fois à l’échelle mondiale depuis 2011, Orthanc est un serveur libre et open-source pour l’imagerie médicale compatible avec les technologies du Web. Pour son travail sur Orthanc, Sébastien Jodogne est lauréat d’un des prix internationaux du logiciel libre décernés annuellement par la Free Software Foundation à Boston (USA), à la suite notamment de Guido van Rossum (Python, 2001) et Wikipedia (2005). http://www.orthanc-server.com/

Catégorie : News & Events
Tags : Osimis, press

Osimis team frederic

Frédéric Lambrechts

Une personne pour qui les 24 heures d’une journée sont juste suffisantes en échappant au sommeil. Bouillonnant d’idées, il peut se targuer d’être perpétuellement au fait de ce qui se passe dans sa société avec toujours une étape d’avance. Frédéric travaillait comme consultant bancaire jusqu’à ce qu’une inspiration divine le condamne à une vie de servitude dans le domaine de l’imagerie médicale... cela, juste après la découverte des méandres du monde du codage durant un excellent bootcamp de 2 mois (www.wagon.org).